nos dons

nos dons

développement des facultés supérieures
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le magnétisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
magnétisme25

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 49
Localisation : 25

MessageSujet: le magnétisme   Dim 29 Avr - 10:34

PETITE HISTOIRE DU MAGNETISME







Une légende nous dit que l’histoire du magnétisme commence avec la



découverte fortuite faite par un berger grec nommé Magnès, ce qui signifie aimant en



grec. Et ce serait en souvenir de cette époque que la région de naissance de



Magnès prit le nom de Magnésie. Magnès s’aperçoit un jour qu’une pierre reste



accrochée au bout de son bâton ferré. Alors une certaine intuition lui commande de



découper cette pierre mystérieuse en feuillets et de l’appliquer en guise de semelles



de ses sandales. Il peut alors accomplir des longues distances sans se fatiguer. La



semelle magnétique est inventée. Les applications du magnétisme sur la santé sont



connues depuis la plus haute antiquité. Le magnétisme est un ensemble de



techniques basées sur des passes, le souffle et l’imposition des mains afin de



soulager et d’améliorer la santé et le bien être.



Dans l’antiquité…



Thalès de Millet, philosophe, mathématicien et scientifique est l’un des premiers



à mettre en lumière les propriétés électrostatiques de l’ambre jaune capable d’attirer



des petits matériaux. D’ailleurs le terme électricité vient du grec « elektron » qui à



l’origine désigne l’ambre jaune.



En chine…



En chine dès le 1er siècle avant Jésus-Christ, des savants réalisent des tables



d’orientations qui aboutissent à la création de la boussole, qui sera ensuite



récupérée puis diffusée en occident par les arabes.



Le ki…



La médecine chinoise traditionnelle reconnaît que trois types de fluides



alimentent le corps : le sang, les autres liquides organiques et le Ki. Le Ki que l’on



peut traduire par le souffle correspond à l’énergie universelle dans laquelle baigne



l’univers entier. Cette notion est à l’origine des arts martiaux externes comme le kung



fu, et ceux qui travaillent sur l’équilibre interne comme le qi qong, sans oublier les



pratiques de soins comme l’acupuncture ou les massages.



En Egypte…



Les premières traces d’un usage thérapeutique du magnétisme dans l’Egypte



antique sembleraient être l’utilisation de poissons chats électriques dont on utilise



les décharges pour soigner des maux légers comme les petites migraines. De là



vient peut être l’origine de l’appellation magnétisme animal que Franz Anton Mesmer



rendra célèbre dans le courant du 18e siècle. Parallèlement, de nombreux



thaumaturges pratiquent le toucher thérapeutique pour soulager les souffrances ou



favoriser la conservation des aliments. A cet effet rappelons que les prêtres



magnétisaient les bandelettes qui servaient à la protection des momies destinées à



être embaumées. Enfin rappelons qu’en 1862 on a trouvé à Louxor un papyrus très



ancien daté du règne du pharaon Aménophis III et qui mentionne la pratique du



magnétisme : « pose ta main sur la douleur et dis très fort qu’elle s’en aille ».



A Rome…



A Rome, certains guérisseurs qui pratiquaient les passes magnétiques durent



s’exiler pour fuir les persécutions qui les accusaient de sorcellerie. On pense à



Asclépiade de Pruse ou à Gallien, l’un des pères de la médecine moderne.



Dans la Bible…



La Bible nous dit que Simon le Magicien guérissait les épileptiques en soufflant



sur certains points de leur corps malades. Tandis que Jésus soignait et apaisait les



souffrants par l’imposition des mains. Sans oublier le rituel du baptême, l’ordination



des prêtres ou encore les animaux destinés à être sacrifiés que mentionne l’ancien



testament. Le geste d’imposer les mains peut donc être un geste de transmission, de



sanctification, de consécration ou encore de guérison. Et dans ce dernier cas la



pratique ne s’applique pas seulement au sommet de la tête mais également aux



organes malades.



Les rois de France…



Rappelons également que depuis le XIe siècle les rois de France ne sont élus



qu’à la condition de toucher et de guérir les malades atteint des écrouelles. Mais



l’histoire ne nous dit pas si Louis XVI, le dernier roi de France, utilisait cette pratique.



Les alchimistes…



Aux alentours du 15e siècle, les chimistes-alchimistes Cornélius Agrippa et



Paracelse vont poser les bases du magnétisme moderne et des thérapies holistiques



contemporaines en se basant sur l’idée qu’ à l’instar de tous les êtres vivants



l’homme est mu par la même énergie de vie qui entraîne tout l’univers. Et toute



perturbation aussi subtile soit-elle de cette énergie de vie se répercute jusque dans



le corps physique.



Pierre de Borel…



On peut citer aussi le chimiste français Pierre de Borel qui, dans le courant du



17e siècle tente de guérir les maladies nerveuses incurables à l’époque grâce au



magnétisme.



Mesmer…



Mais ce n’est qu’aux alentours du 18e siècle que le magnétisme va connaître un



grand essor grâce aux travaux de Mesmer. Franz Anton Mesmer imagine l’existence



d’un fluide subtil qui enveloppe tout l’univers et qui interagit avec tous les êtres



animés. Il va appeler ce fluide universel magnétisme animal. Messmer va appliquer



sa théorie en imposant les mains d’abord sur des objets puis sur des malades et



notamment ceux que la médecine de l’époque ne sait pas soigner. Il obtient quelques



succès flatteurs. Pour amplifier les effets de ses passes Messmer invente un grand



baquet rempli de sable, de verre pilé et de limaille de fer. Des barres de fer reliées



entre elles par des cordes émergent du baquet. Il ne reste plus qu’à magnétiser le



baquet, avant que les souffrants ne s’accrochent aux barres métalliques. Ce qui



provoque des transes et des fous rires hystériques et parfois un endormissement



profond.



Quand Mesmer tombe en disgrâce, le baron de Puységur va se rendre célèbre



grâce à sa collaboration avec un paysan qui, une fois magnétisé, tombe dans un



somnambulisme provoqué au cours duquel il est capable de diagnostiquer les maux



des malades. Pour Puységur le magnétiseur impose sa volonté au patient grâce à



des passes magnétiques qui permettent d’endormir la conscience et de libérer ce



qu’il appelle la « lucidité magnétique ». L’hypnotisme est né.



L’abbé de Faria…



Au 19e, l’abbé de Faria va poursuivre les travaux de Mesmer et de Puységur



mais en rejetant l’idée que c’est le pouvoir du magnétiseur qui provoque le sommeil



magnétique. Pour de Faria, c’est la volonté du patient, son imagination ainsi que son



travail personnel qui mènent à la guérison. Le thérapeute n’est plus un magicien



mais un instructeur qui ouvre le patient à la connaissance de soi.



La postérité du magnétisme…



Toujours au 19e siècle, la postérité du magnétisme va aboutir aux travaux sur le



sommeil magnétique qui va finalement s’appeler l’hypnotisme. Le chirurgien écossais



James Braid en est l’un des précurseurs. Il remplace la technique des passes



magnétiques par la fixation d’un objet brillant qui favorise l’hyperconcentration et qui



focalise l’esprit sur une seule et même idée afin de provoquer l’hypnose. De là vont



suivre les travaux des médecins français Broca, Liebault et Charcot ou ceux des



germanophones Bernheim et Freud qui ouvrent la voie aux psychothérapies



modernes.



Le Reiki…



A la fin du 19e siècle, nait au Japon une thérapie qui fait également appel à



l’imposition des mains : le Reiki. Il se fonde sur l’antique notion de Ki ou énergie



universelle. A compter des années 1970, des maîtres occidentaux vont se former à



cette pratique afin de l’exporter en Europe et aux Etats-Unis.



La photo Kirlian…



En 1939 un scientifique russe, Semyon Kirlian, découvre par hasard qu’un objet



placé sur une plaque photographique et soumis à un champ électrique laisse



apparaître une image sur la plaque sous la forme d’un halo coloré. On est désormais



capable de visualiser l’aura électromagnétique qui enveloppe toutes les formes de



vie. Pour certains il s’agirait de l’aura spirituelle qui entourerait tout être vivant.



Le biomagnétisme…



Les travaux sur le biomagnétisme vont connaître un regain d’intérêt grâce aux



travaux du professeur Yves Rocard, le père de la bombe atomique française. En



1960, le professeur Rocard décide de s’intéresser au magnétisme en voyant un de



ses techniciens manipuler une baguette de sourcier. Yves Rocard découvre que



l’homme possède des cristaux de magnétite dans certaines parties du corps et



notamment dans les arcades sourcilières. Les cristaux de magnétite seraient



présents dans les cellules de tous les êtres vivants, les plantes y compris. C’est ce



qui explique notre sensibilité aux champs magnétiques et l’étrange capacité des



sourciers qui est possible grâce à la grande richesse en minéraux ferreux de l’eau.



Le toucher thérapeutique…



En 1972 deux médecins new-yorkaises, Dora Kunz et Dolores Krieger vont



mettre en application une technique globale de soins basée sur d’anciennes



pratiques de guérison comme celle de l’imposition des mains : le toucher



thérapeutique. Aujourd’hui le toucher thérapeutique est pratiqué à travers le monde,



et il est même devenu un outil complémentaire de soins pour l’ordre des infirmiers du



Québec. Le principe est que l’être humain possède un champ d’énergie qui varie en



intensité en fonction de nos émotions et de nos réflexions. Joie, plaisir, douleur,



colère, tendresse ou encore pensées font vibrer ce champs d’énergie sans qu’on ait



vraiment conscience. L’idée est que l’aura magnétique reste stable tant que nous



sommes en bonne santé et qu’elle est perturbée quand notre santé défaille. Et c’est



sur la base de cette interactivité que les thérapeutes interviennent sur notre aura



magnétique afin de soulager les maux physiques.



La bioénergétique…



La bioénergétique est un autre héritage des pratiques ancestrales sur le



magnétisme. Pour les bioénergéticiens il y a deux approches. Celle de la médecine



officielle qui se base uniquement sur les fluctuations des énergies du corps. Et celle



des pratiquants des médecines ancestrales qui estiment que l’énergie du corps est



indissociable d’une énergie vitale universelle. Pour ces derniers les maux du corps



résultent d’une dysharmonie entre la personne et l’énergie vitale dans laquelle elle



baigne. Et comme il n’existe actuellement aucune invention qui permet de recréer



cette harmonie, la guérison dépend de la volonté délibérée du patient à faire un



travail sur lui. Ce qui redonne à chacun la responsabilité de sa bonne ou de sa



mauvaise santé, indépendamment de tout traitement qui viendrait corriger nos



égarements en nous laissant dans l’ignorance des causes profondes de la maladie.



Le biomagnétisme humain…



Un docteur en médecine naturopathique s’est récemment vu décerner un prix



par l’académie française des arts, des sciences et des lettres pour ses travaux sur le



biomagnétisme humain. Le docteur bataille s’est intéressé aux processus qui



permettent aux guérisseurs de soigner par l’imposition de leurs mains. Et il a



découvert qu’il ne s’agit pas d’un don mais d’une capacité dont nous sommes tous



capables. Le principe est que l’ensemble des constituants de notre organisme est



organisé par des énergies électromagnétiques fournies par nos propres électrons.



Bien que produites en continu, ces énergies ont une durée de vie et doivent être



évacuées quand elles sont usées. Pour peu qu’une partie de ces énergies usées ne



s’évacuent pas correctement, et c’est tout le processus d’évacuation qui est



compromis. Cet engorgement est à l’origine de pathologies qui vont se traduire dans



le corps par des maladies ou des troubles physiologiques. L’idée révolutionnaire de



cette théorie est que toutes les maladies, y compris celles qui sont d’origine



infectieuse, ont pour cause un déficit d’énergie qui se traduit dans le corps par un



système immunitaire affaibli et incapable de se défendre. Les douleurs ainsi que tous



les problèmes dits mécaniques ne sont plus des causes mais des effets et des



conséquences de l’énergie électromagnétique non évacuée. Jean-marie Bataille



nous dit être l’inventeur d’une chirurgie immatérielle ou énergétique. Selon lui le



praticien en biomagnétisme est capable de créer des instruments d’énergie



susceptibles d’opérer les noeuds électromagnétiques responsables des pathologies



du corps physique.



Le traitement des champs magnétiques…



Un grand nombre de pratiques de soins alternatives peuvent se rattacher à la



postérité de l’imposition des mains par le magnétisme. Sans prétendre les citer



toutes, retenons que les recherches sur les champs électromagnétiques ont abouti à



la création d’appareil de mesures qui sont censés évaluer le bon fonctionnement



énergétique du corps. Un exemple parmi tant d’autres est celui de la mora-thérapie



qui utilise un appareil de mesures qui serait susceptible de mesurer avec précision



l’impact positif ou négatif de tout traitement de soins par des médicaments.



Le magnétisme aujourd’hui…



On dénombre officiellement aujourd’hui environ 6000 magnétiseurs et des



données plus officieuses font état de 12000 praticiens. Dans une émission récente



de la rédaction de France télévision, le docteur Louis Jean Calloc’h, secrétaire



général du conseil de l’ordre des médecins, admet qu’un malade puisse consulter un



guérisseur à la condition de ne pas cesser un traitement allopathique en cours et



dans le respect des droits fondamentaux à l’information des patients. Cette avancée



intellectuelle du monde médical semble montrer qu’un jour peut-être les médecines



dites alternatives comme le magnétisme pourront faire partie de l’arsenal



thérapeutique pour le bien être de chacun. Mais c’est l’avenir qui nous dira quelle



sera la véritable postérité du magnétisme.
Revenir en haut Aller en bas
 
le magnétisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A B C du magnétisme de Jacques MANDORLA
» Les vaches sont sensibles au magnétisme
» Quels sont les effets du magnétisme sur les choses, nous, la terre et l’univers au complet ?
» le magnétisme simplement!!!!!!!!!!!!!!
» Existe-t-il différentes sortes de magnétisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
nos dons :: Bien dans sa tête...Bien dans son corps :: Le magnétisme-
Sauter vers: